Agenda

Actualités: conférences et stages à venir

le 03 Janvier 2020

 

Chers amis,

 

Le Conseil d’Administration de l’Association vous présente ses meilleurs vœux pour l’année 2020. Nous vous souhaitons une bonne et heureuse année, avec en premier lieu une excellente santé. Nous espérons que ce sera une année 20/20 pour tout le monde.

 

I - Voici d’abord un résumé de l’Assemblée Générale du 10 décembre 2019.

 

1 – Nombre d’adhérents : Le nombre d’adhérents est de 89 au jour de l’Assemblée Générale. Ce nombreest en recul par rapport à 2015 (141), sensiblement identique à 2016 (101) et 2017 (87), et plus élevé que l’année dernière 2018 (63). Comme précédemment nous arrivons à l’équilibre financier grâce aux cotisations principalement. L’équilibre financier est maintenu également grâce au bénévolat et à la compréhension des conférenciers qui acceptent une rétribution modeste voire nulle, et nous les en remercions de nouveau.

 

2 – Le jardin associatif. Il est composé de deux parties, une de 300 m2 environ cultivé par 5 jardinières sur le principe d’un jardin commun ; et une de 700 m2 environ, cultivée sur le principe d’un jardin partagé. Celui-ci poursuit son évolution de façon satisfaisante. L’Association fait partie du Réseau des Espaces Partagés (REP) de Clermont-Métropole du fait du jardin.

 

3 – Les conférences et stages, se sont bien déroulées. A noter une participation aux conférences inférieure à nos attentes pour les conférences. L’équilibre du budget comme en 2018, est atteint grâce au bénévolat de la plupart des conférenciers.

 

4 – La doume : Rappelons que l’association GTV est partenaire de l’ADML63 pour le développement de la monnaie locale citoyenne complémentaire (MLCC).

Nouveauté : depuis le 22 septembre 2018 est apparue la doume électronique (e-doume).

Par ailleurs, lancée en Janvier 2015, la doume fêtera son cinquième anniversaire, avec une manifestation à la Maison du Peuple, Place de la Liberté à Clermont-Ferrand, le Dimanche 11 janvier 2020, à partir de 14 h. Entrée libre. Vous y êtes cordialement invités.

Vous pourrez notamment vous initier au fonctionnement de l’appli e-doume et régler vos achats par ce moyen auprès des prestataires.

Plusieurs spectacles sont prévus à partir de 15 h 30 : Rêve du dragon, spectacle participatif ; - à 16 h : Chants traditionnels et populaires russes avec le baryton Francis Got, et Delphine Bouscot à l’accordéon ;

- à 17 h : une pièce de théâtre : « Banque Centrale » par la Compagnie Cassandre. La représentation sera suivie d’un débat avec la troupe. (Participation libre)

Il y a maintenant plus de 170 000 doumes en circulation. Un succès notable qui fait de la doume la deuxième MLCC en France. Le nombre d’utilisateurs, qui vient de dépasser le millier, reste cependant inférieur à nos espoirs.

Signalons, ou rappelons, que l’Association GTV accepte les règlements en doumes pour les entrées aux conférences.

 

5 – Orientation nouvelle :  Dans la cadre de la Transition énergétique, l’Association GTV souhaite s’investir dans un projet de recherche et d’innovation. Une convention de recherche est en cours de signature avec une Société de l’Ain pour un double projet. Il s’agit d’une part de mettre au point un moteur électrique à haut rendement, susceptible de permettre une quasi autonomie électrique domestique. D’autre part il s’agit de perfectionner une cellule d’électrolyse de l’eau qui assurerait une production d’hydrogène dans des conditions bien supérieures à ce qui existe actuellement. Ce double projet est dénommé Luminense.

 

6 – Rescrit fiscal : un dossier de demande de rescrit fiscal a été déposé auprès des Services Fiscaux du Puy-de-Dôme. La validation par les Services Fiscaux du caractère d’intérêt générale de l’Association GTV permettrait de recevoir des dons donnant droit à une réduction d’impôts.

 

7 – Moteur de recherche écologique sur internet, ECOSIA : Créé en Allemagne en 2009 le moteur de recherche Ecosia est intéressant à plusieurs titres. Ecosia n’est pas un site à vocation marchande et il concurrence les autres moteurs de recherche à visée marchande, Google en premier lieu. Les données des utilisateurs sont protégées et ne sont pas revendues à des annonceurs. Les serveurs d’Ecosia sont alimentés en électricité avec des énergies renouvelables. Enfin et surtout Ecosia reverse 80% de ses bénéfices au profit de la reforestation. C’est environ un arbre planté toutes les 45 recherches sur internet. Pour télécharger gratuitement l’extension aller sur le site ecosia.org. Une fois installé le moteur de recherche se lance automatiquement.

 

8 – Conseil d’Administration de l’Association : Le Conseil d’Administration de l’année à venir est, composé de dix membres élus ou réélus : Philippe Berge, Joël et Christine Déat, Claude Feuillade, Claude Jacquet, Marie-Claude Maradan, Pierre Ollier, Philippe Poughon, Brigitte Rénier, Pascal Tellier. Le Bureau est constitué par Pascal Tellier, Président, Brigitte Rénier, Secrétaire, et Marie-Claude Maradan, Trésorière, sans changement.

 

 9 - Cotisation annuelle : le montant de la cotisation est maintenu à 15 € pour les membres actifs, avec la possibilité d’être membre bienfaiteur avec une cotisation d’un montant égal ou supérieur à 20 €. Les cotisations sont valables pour les années civiles.

Le règlement par carte bancaire via Helloasso est possible avec le lien : https://www.helloasso.coOm/associations/gaia-terre-vivante/adhesions/adhesion-a-l-association-gaia-terre-vivante

 

10 - Prix des conférences : le prix habituel de 10 €, réduit à 8 € pour les membres actifs et bienfaiteurs, et 5 € pour les étudiants et demandeurs d’emplois, est maintenu. (Mais il n’y a pas de conférence prévue au 1er semestre 2020).

 

11 - Bulletins d’informations : Les bulletins d’information de l’Association sont principalement envoyés par internet. Nous avons réduit à moins de 80, le nombre des lettres envoyées deux fois par an par La Poste. Nous avons ainsi réduit les frais postaux. Cette réduction des frais postaux sera poursuivie en 2020 et sera encore plus limitée aux personnes que nous connaissons directement ou qui sont adhérents.

 

12 – Site internet : Le site est régulièrement modifié et actualisé. La rubrique Agenda comporte trois onglets. En cliquant sur l’onglet qui vous intéresse des informations complémentaires apparaissent. Par ailleurs, pour ceux qui le souhaitent, qui ont perdu ou effacé le courrier qui leur a été envoyé, les courriers sont mis en ligne et peuvent donc être consultés, à la rubrique « Actualités ».

 

13 – Page Facebook : Vous pouvez également trouver ou retrouver des informations concernant l’Association sur notre page facebook, tenue par Anne-Laure.

 

I - Voici maintenant le programme des activités de l’Association pour le 1er semestre 2020

 

Il y aura trois séries d’ateliers, et pas de conférence ni stage au début de l’année 2020. 

 

1 – Ateliers de parentalité créative, animés par Céline Dintimille, les lundis indiqués ci-dessous, à partir de 19 h 30. Ils auront lieu à Beaumont au siège social (8, Avenue du Maréchal Leclerc, 1er étage ; parking clinique vétérinaire pour les voitures).

La parentalité créative, fondée par Catherine Dumonteil-Kremer en 2007, est une démarche d’apprentissage relationnel et éducatif des parents qui veulent éviter de recourir à la violence envers leurs enfants. IL s’agit de sortir de la violence éducative ordinaire (VEO) qui a fait et continue à faire des ravages dans la Société (harcèlement, violence, délinquance, dépression). Installer une parentalité joyeuse, aimante, consciente, à la fois douce et ferme, sans violence physique ni psychique est possible, si nous nous en donnons les moyens. Eduquer un enfant sans punition ni fessée ? Est-ce possible ?! Mais oui ! Et cela s’apprend.

 

 Les ateliers durent trois heures. Ils seront précédés d’un atelier découverte. Voici les dates et programmes ;

Atelier découverte

Atelier de présentation de la parentalité créative - le 20 janvier de 19 h 30 à 21 h. (gratuit)

Il permet aux participants de découvrir les thèmes abordés pendant les séances suivantes, et de tester les échanges et méthodes d'apprentissages.

Atelier 1 :

 L'écoute et le soutien - le 27 janvier de 19h30 à 22h30.

Atelier 2 : 

Explorer les besoins pour mieux se connaître - le 03 février de 19h30 à 22h30.

Atelier 3 :

Mettre de la joie au centre de la vie de familles - le 10 février de 19h30 à 22h30.

Atelier 4 : 

Accompagner pleurs et colères - le 17 février de 19h30 à 22h30.

Atelier 5 : 

Poser des limites à son enfant - le 9 mars de 19h30 à 22h30.

Atelier 6 : 

Quand la colère nous emporte - le 16 mars de 19h30 à 22h30.

Atelier 7 : 

Comment les enfants apprennent-ils ? - le 23 mars de 19h30 à 22h30.

Atelier 8 : 

Renaître à soi-même en accompagnant ses enfants - le 30 mars de 19h30 à 22h30.

 

Céline Dintimille est mère de deux enfants et assistante maternelle. Elle a suivi une formation à la parentalité créative avec Catherine Dumonteil-Kremer. En plus d’être Accompagnante Parentale, elle est Animatrice en développement Personnel et bien être créatif. Les ateliers sont réservés aux adhérents de l’Association avec un tarif préférentiel de 160 € pour les 8 ateliers.  

Pour tout renseignement supplémentaire et inscription vous pouvez joindre Céline, par mail à cerenityconcept@gmail.com, et par téléphone au 06.51.57.80.75.

Bulletin d’inscription ci-dessous.

 

2 – Ateliers mensuels de Communication Consciente Bienveillante (CCB), animés par Marc Boissier, les 2èmes mardis de chaque mois, de 19 h 30 à 21 h 30 environ. Ils auront lieu également à Beaumont au siège social (8, Avenue du Maréchal Leclerc, 1er étage ; parking des voitures, clinique vétérinaire). La CCB est inspirée directement de la Communication Non Violente (CNV) de Marshall Rosenberg, en y ajoutant une participation corporelle.

Les êtres humains sont dotés d’un système de communication multiple, à la fois inné (instinctif) et acquis (appris), non-verbal et verbal, intrapersonnel (de moi à moi) et interpersonnel (de moi aux autres). S’initier à la CCB permet de disposer d’un outil relationnel utile et efficace qui prend en compte cette multiplicité. Il s’avère malheureusement que nous n’avons pas appris véritablement comment est construit notre système de communication, et à nous en servir. Nous sommes en fait des handicapés de la communication, quels que soient notre bonne volonté et nos efforts pour bien faire. La communication humaine s’apprend. Et toute violence, sociale, familiale, professionnelle, est directement liée à un déficit d’apprentissage et témoigne de ce déficit.

L’écologie intérieure, qui est un des buts de l’Association GTV, dépend de notre capacité à comprendre et savoir utiliser les mots et les comportements pour communiquer entre nous et tisser des liens relationnels de bien vivre ensemble. Savoir reconnaitre nos ressentis et nos besoins, les exprimer, et les satisfaire directement et avec bienveillance, est la clé de la réussite. C’est à cet apprentissage que sont dédiés les ateliers de CCB.

Les ateliers sont ouverts à tous ceux qui le souhaitent. Le nombre de participants est limité à dix. Les ateliers auront lieu les mardis, 14 janvier, 11 février, 10 mars, 14 avril, 12 mai, et 09 juin. Participation aux frais : 10 € par atelier.

Marc Boissier s’est formé à la CNV en 2006 avec les stages organisés par l’Association GTV. Il a ensuite approfondi sa démarche avec des stages animés par Thomas d’Ansembourg.

Un contact préalable avec Marc est requis, par téléphone, au 06 98 87 31 78.

Bulletins d’inscriptions ci-dessous.

 

3 – Ateliers mensuels de Yoga du son, animés par Marie-Cécile Hirtz-Tellier, à Romagnat, le1er ou 2ème jeudi de chaque mois, à partir de Février 2020, de 19 h 30 à 21 h environ.

L’homme, par son corps, est à la fois récepteur et émetteur, comme une antenne. L’énergie qui nous traverse devient souffle puis éventuellement, son, parole, chant. Et, pour recevoir, comme pour émettre, à la manière d’un instrument de musique, le corps doit être accordé, juste dans sa posture de réception, juste dans sa fonction d’émission.

Le Yoga du Son utilise principalement des phonèmes, des voyelles chantées. C’est un voyage vibratoire simple et puissant qui permet d’explorer, de découvrir, et de déployer, notre territoire intérieur, par les vibrations, les sons, que nous émettons, mais aussi par ceux que nous recevons des autres. Nous apprenons ainsi comment le corps physique est un instrument et comment nous en servir. L’acte phonatoire est un acte global qui permet de nous intérioriser, de nous connaitre, de nous accorder et de nous harmoniser avec nous-mêmes, les autres, et le monde. Le corps, notre instrument relationnel, est éduqué, développé, utilisé, avec le yoga du son.

Marie-Cécile Hirtz-Tellier a été Chef de pupitre des sopranos aux Chœurs de l’Eglise Saint Eustache à Paris, et enseignante en technique vocale. Elle est praticienne-enseignante en Psychophonie et Yoga du Son. La psychophonie permet de poser sa voix, parlée et chantée, de façon juste, et de la développer naturellement, en utilisant les appuis corporels.

Marie-Cécile anime des ateliers et donne des leçons particulières, dans ces deux spécialités, à Paris, et maintenant à Romagnat depuis la fin de l’année 2019.

Il n’y a aucun prérequis technique pour participer aux ateliers de Yoga du Son (comme pour les séances de psychophonie). Il n’est pas nécessaire de « savoir chanter », notamment.

Pour le 1er semestre, voici les dates prévues : 06 Février, 12 mars, 08 avril, 07 mai, 11 juin. Participation : 20 € par atelier. Nombre de participants limité à 10.

Contact avec Marie-Cécile par téléphone au 06 10 03 68 24.

Bulletins d’inscriptions ci-dessous.

 

Cordialement,

                                     Pascal Tellier

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bulletin d’adhésion – Année 2020 –

et d'inscription aux activités du premier semestre 2020

(à découper ou recopier)

 

Mr, Mme, Melle, Prénom :…....................................  Nom :……..................................................

 

Demeurant :…..............................................................................................................................

 

Code postal : ….............................................. Ville : …..............................................................

 

Adresse électronique :…............................................................................................................

 

Tel : (facultatif) …………………………………………………………………….

 

I°/---------- souhaite adhérer à l’Association Gaïa Terre Vivante (année 2020), en tant que membre :   ------ actif : 15 €    /    ------ bienfaiteur : 20 € ou plus.............€

  Rappel : l’adhésion est obligatoire pour participer aux activités de l’Association.

       -- : Ci-joint le règlement de la cotisation annuelle par chèque bancaire

       -- : Règlement par Helloasso avec le lien : https://www.helloasso.com/associations/gaia-terre-vivante/adhesions/adhesion-a-l-association-gaia-terre-vivante

 

II°/ ------- s’inscrit au cycle d’ateliers de parentalité créative, animés par Céline Dintimille. Contact par téléphone 06.51.57.80.75

 -- : Ci-joint le règlement de 160 € pour le cycle des 8 ateliers, par chèque bancaire.

 

II°/ ------- s’inscrit aux ateliers mensuels de Communication Consciente Bienveillante (CCB), animés par Marc Boissier, les 2èmes mardis de chaque mois, à Beaumont, de 19 h 30 à 21 h 30 environ. Règlement sur place avant chaque atelier.

 

III°/ ------- s’inscrit aux ateliers de Yoga du son et Psychophonie, animé par Marie-Cécile Hirtz-Tellier, à Romagnat. Règlement sur place avant chaque atelier.

 

ATTENTION : Le nombre de participants aux ateliers de CCB et Yoga du son est limité à dix.

 

Une confirmation d’inscription avec des précisions techniques sera envoyée à réception des bulletins d’inscriptions et des règlements

(chèques établis à l’ordre de : Association GTV, et à envoyer  8, Avenue du Maréchal Leclerc - 63110 - Beaumont).

Reçu d’inscription donné sur demande.

  ----------------------------------------------------------------------

Je continue à vous conseille la vidéo-conférence de Marc Halévy, (42 mn) postée sur youtube en septembre 2018, intitulée « Qu’est ce qui nous arrive ? ». Marc Halévy y explique comment nous sommes en train de changer de paradigme de société, avec cinq ruptures et cinq défis, caractéristiques d’un tel changement, d’une telle mutation :

     1 – la rupture écologique d’exploitation outrancière de la Terre, avec le défi de la frugalité matérielle (voir Pierre Rabhi, les Colibris et le mouvement Oasis) ;

      2 – la rupture numérique avec le rôle croissant des robots et le défi de l’intelligence technologique pour répondre à la diminution des emplois humains.

      3 – la rupture organisationnelle des Entreprises et le défi de passer des structures pyramidales du modèle guerrier et multinational à un modèle organique circulaire;

      4 – la rupture économique du toujours moins cher, au défi de la valeur d’utilité (prix d’achat + entretien, longévité, maintenance) ;

       5 – la rupture éthologique du « réussir dans la vie » que cela ait du sens ou non, au défi de réussir ma vie avec du sens, avec une spiritualité éthique.

Certaines données citées par Marc Halévy sont discutables, comme le fait que la Terre ne pourrait nourrir que deux milliards d’êtres humains alors que la permaculture dit que c’est dix milliards (dans le cadre d’une sobriété matérielle heureuse). Mais l’ensemble est cohérent.

Voici   le lien pour cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=_FyfTx4ZHm4

 

Nous pouvons noter que de plus en plus de structures, en rupture avec le modèle financiaro-industriel productiviste actuel se mettent en place. Les médias en parlent peu, au motif, comme dit Marc Halévy, qu’« un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse ».

Parmi les initiatives remarquables en France citons le projet Tera, déjà opérationnel à Lartel, une commune de 200 habitants, dans le Lot-et-Garonne, depuis 2016. Tera vise à construire un éco-village pour relocaliser à 85% la production vitale à ses habitants, abaisser son empreinte écologique à moins d'une planète, valoriser cette production en monnaie citoyenne locale, émise via un revenu d'autonomie d'un euro supérieur au seuil de pauvreté pour chacun de ses habitants. Voir : http://www.tera.coop/ (vidéo de présentation de 5 mn).

Toutes ces initiatives sont viables avec l’implication de chacun d’entre nous, en temps, en énergie, en collaboration, en argent. Que voulons-nous comme Société pour nos enfants et comment y contribuons-nous ? C’est une question importante à nous poser et à laquelle nous sommes appelés à répondre le plus activement possible.

 

 


Notice: Undefined property: PageController::$page in /var/www/gaia-terre-vivante/application/modules/frontend/controllers/PageController.php on line 12